20/07/2019

  L’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Loukkos (ORMVAL)  

Présentation

Projet d’Appui au Programme National d’Économie d’Eau en Irrigation PAPNEEI

 Le Plan Maroc Vert est venu pour apporter les réponses adéquates à travers la refonte du cadre institutionnel et l’amélioration des facteurs transversaux dont notamment le Service de l’Eau d’irrigation. Les objectifs escomptés étant :

  • le développement des moyens de mobilisation des ressources en eau conventionnelles et non conventionnelles ;
  • la valorisation des ressources en eau allouées à l’irrigation ;
  • la mise en place d’une tarification fortement incitative à l’économie et à la valorisation de l’eau ;
  • asseoir une politique de gestion volontariste de la demande, notamment de l’eau agricole à travers l’activation d’une véritable police de l’eau, la généralisation des techniques d’irrigation économes en eau, la focalisation sur les cultures maximisant la valeur de l’eau utilisée, etc.

 Les objectifs immédiats du projet PAPNEEI sont résumés comme suit :

  • Instauration de l’irrigation à la demande ;
  • Individualisation des prises d’irrigation ;
  • Comptage de l’eau d’irrigation au volume réellement consommé ;
  • Contractualisation de livraison d’eau avec les usagers ;
  • Fourniture des modules de débits en fonction des demandes exprimées ;
  • Diminution des quantités apportées (Pilotage du système de l’irrigation à la parcelle);
  • Filtration collective de l’eau d’irrigation ;
  • Introduction des nouvelles techniques économes de l’eau d’irrigation ;
  • Économie de l’énergie ;
  • Réduction de la facture de l’eau ;
  • Amélioration recouvrement des redevances d’eau d’irrigation ;
  • Amélioration de l’équilibre financier de l’ORMVAL ;
  • Valorisation de l’eau d’irrigation, renforcement de la capacité de paiement des usagers.

1- Consistance du projet de reconversion :

  • Modernisation des stations de pompage avec introduction des pompes à vitesse variable et la télégestion des infrastructures;
  • Construction et équipement des stations de filtration collectives
  • Regroupement des bornes d’irrigation en nourrices, individualisation des prises et installation des compteurs à impulsion électronique pour les relevés à distance ;
  • Réhabilitation des conduites de distribution d’eau d’irrigation

2- Programme du projet de la reconversion :

  • Tranche 1 : de 2012 à 2017, cette tranche  concerne le  Secteur R’Mel (A, B1, B2, C, E1 et E2) soit 11.000 Ha environ;  
  • Tranche 2 :  de 2018 à 2021,cette tranche  concerne  le Reliquat du Secteur R’Mel (D1 & D2) + Secteurs Plaine de Ksar & Basses Collines (PK & BC)  + Plaine Rive Droite (D2 & D4) soit 12.000 Ha environ ; 
  • Tranche 3 : Secteurs gravitaires (Merja, Plaine Rive Droite D1/D3) et Secteur aspersif Drader : 7.000 Ha environ.

Les deux premières tranches sont financées par un prêt de la Banque Africaine de Développement (BAD), quant à la 3ème tranche son financement n’est pas encore décidé. 

 

FaLang translation system by Faboba