26/06/2019

  L’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Loukkos (ORMVAL)  

Présentation

Projet d’aménagement hydro agricole dar khrofa

 

1-  Présentation du projet

 

La réalisation du Barrage Dar Khrofa et l’aménagement hydro agricole à son aval s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par les pouvoirs publics visant à poursuivre le développement et la valorisation de l'agriculture dans le bassin du Loukkos, activité économique principale de la zone, à travers la mobilisation de nouvelles ressources en eau superficielles et la promotion de l’agriculture irriguée et moderne dans le cadre du Plan Maroc Vert.

  La zone du projet d’équipement hydro agricole  Dar Khrofa concerne  8000 agriculteurs bénéficiaires qui s’étend sur une superficie totale de 21 000 ha  est constituée de 10 secteurs d’irrigation qui sont des unités hydrauliques dépendantes dans un seul réseau ramifié. Elle est située à l’aval du barrage Dar Khrofa construit sur l’oued El Makhazine au Nord de la ville de Ksar El Kebir.

  Le barrage Dar Khrofa a une capacité utile de 480 Mm3 qui permettra de régulariser un volume d’eau annuel moyen de 140 Mm3, dont 130 Mm³/an constitue une dotation annuelle agricole qui sera réservée à l’irrigation du périmètre Khrofa en projet.

  Ce projet concerne 10 communes rurales dont 9 appartiennent à la  province de Larache (Boujediane, Souk Tolba, Reissana Chamalia, Souaken, Beni Guerfet, Reissana Janoubia, Zaaroura, Ayacha, Khmis Sahel) et une autre à la Province de Tanger (Tnin Sidi El Yamani).

  La conception du projet est basée sur l’utilisation de l’énergie potentielle offerte par le plan d’eau du Barrage, dont la cote varie de 135 m.NGM à 165 m.NGM, qui domine les terrains agricoles situés à son aval à une côte inférieure à 80 m.NGM.

 

2-  Composantes du projet

 

 i)       Les études :

 

   Les études d’exécution du projet concernent la topographie, l’équipement hydro-agricole, la pédologie, l’assistance technique et le contrôle des travaux.

 

 ii)    LA CONSISTANCE  DES  travaux

 

  Pour permettre l’irrigation de la zone du projet, il a été prévu les composantes hydro agricoles pour permettre l’acheminement de l’eau d’irrigation depuis le barrage Dar Khrofa jusqu’aux parcelles avec un service de l’eau d’irrigation assurant un débit et une pression suffisante pour pratiquer l’irrigation localisée à l’échelle des exploitations agricoles.

 

  Les composantes hydro agricoles prévues par le projet se présentent comme suit :

     - Une conduite de liaison principale en PRV entre le barrage et l’ouvrage de régulation de 1900 ml de longueur (diamètre : ɸ3000, débit : 15 m³/s) dont 1200 ml logée dans une galerie ;

     -  système de régulation de pression :

      -    Ouvrage de régulation et de contrôle de niveau d’eau avec obturateur à disque ;

      -    Ouvrage de préfiltration primaire des eaux avec une maille de 1,5mm.

 

      - Réseau d’adduction principale composé des ouvrages suivants :

  •  Adducteur Nord de débit de 7.5 m³/s et de longueur de 20 km, il assure l’alimentation en eau d’irrigation d’environ de 50% de la superficie totale du projet. De cette conduite Nord se dérivent deux Branches (Oued Cherkane et Mouaraa Kentra) sur une longueur de 17 Km.
  •  Adducteur Sud de débit de 7.5 m³/s et de longueur de 25 km, il permet d’alimenter en eau d’irrigation l’autre moitié du périmètre de Dar Khrofa.

  - Station de filtration collective des eaux en têtes des secteurs d’irrigation avec une finesse de filtration de 125 microns,

  -  Système de télégestion ou contrôle à distance des équipements hydromécaniques ;

  -  Réseau de distribution d’eau d’irrigation en tête de chaque secteur ;

  -  Bornes d’irrigation ;

  -  Réseaux d’assainissement des eaux pluviales et de drainage ;

  - Réseau des pistes ;

  - Equipement interne des parcelles par les appareillages de l’irrigation localisée.

 

3-  Indicateurs et impact du projet

 

   La justification du projet est appréciée à travers les indicateurs suivants :

  • Taux de la rentabilité économique interne du projet (TRI) : 14,3 % ;
  • Délai de récupération du capital         : 9ans ;
  • Augmentation de la valeur de production de plus de 300 million de Dirhams par an ;
  • Création de 8,6 Millions journées de travail pendant la réalisation des travaux ;
  • Création d’un million de journées de travail par an après la mise en eau ;
  • Amélioration des revenus et des conditions de vie des bénéficiaires ;
  • Préservation des ressources naturelles.

4-  Financement du projet

 

   Le cout global du projet est de 2.822 Million de Dirhams dont le principal partenaire ayant participé au financement du projet est le Fond Saoudien pour le Développement avec une enveloppe équivalente à 41 % du coût du projet.

 

5-  REMEMENBREMENT DU PERIMETRE DAR KHROFA

   

   L’aspect remembrement comme étant une composante de base du projet concerne une superficie de 15 000 ha, étant donné que 6000 ha sont déjà remembrés en Bour avant l’avènement du projet hydro agricole. Le projet de remembrement en cours est réparti en plusieurs sous-secteurs dont l’objectif est de faciliter son exécution technique, administrative et juridique dans les délais raisonnables.

Les travaux de remembrement dans le périmètre Dar Khrofa concernent quatre secteurs, sur une superficie totale de 15 000 ha.

 

FaLang translation system by Faboba